© 2018 by io illy
Crédit photo arrière plan : www.celinepivoineyes.com 
Proudly created with Wix.com

Le Geste, de l'artisan, du peintre ou de l'artiste...

..une attention concentrée sur la matière, une forme de méditation.
C'est une aventure sur
l’univers sensoriel !

Dans le geste il y a un rythme qui s'impose et qui vient de soi. Il ne faut pas seulement analyser les choses pour créer. Confronter à la matière il faut intérioriser, développer une intuition de la matière pour réussir à agir et transmettre la réalité, même dans l'abstraction en Art comme en Artisanat !

L'artiste et l'artisan sont un et un seul ! je suis artiste de l'Âme, artisan de la couleur...

L'artisan fait de son mieux avec le réel. L'artisan donne un sens à son activité, à son geste.

L'artiste comme l'artisan doit être en contact avec la matière.


Le paysan n'est jamais plus malin que la terre qu'il cultive. L'artisan, l'artiste, ne sont jamais plus fort ni plus malin que la matière qu'ils façonnent. Si il n'y a pas humilité et respect, rien ne fonctionnera. Seul les philosophes, les idéologues techniciens et polytechniciens peuvent faire les malins et spéculer sans craindre le retour du réel !

"La matière est sourde aux prières, mais fidèles aux mains " - Philosophe ALAIN

Le réel il faut l'empoigner avec intelligence. Dévoyer le très respectable, ancestral, travail manuel est d'une grande tristesse. Ce travail manuel nous met en position d'agir plutôt que de subir. Apprendre, faire, c'est s'interroger, c'est l’apprentissage de bien faire avec des règles strictes.
 

Toucher c'est être au monde ! Toucher c'est voir l'invisible, c'est pénétrer l'invisible, c'est voir sans regarder !

L’artisanat c'est sortir de soi. Le geste en artisanat est construit vers la matière pour vibrer par la lumière. Le vie aujourd'hui s'est liquéfiée en opposition à la vie solide. La société dans sa dématérialisation, donne un sentiment de vacuité, le virtuel est un excès d'abstraction.

Un métier manuel est valorisant. Sa caractéristique est l'utilisation de l'ensemble de son corps. Nous remobilisons tous nos sens, dans l'attention différente du regard, pour le ressenti des phénomènes qui nous entoure.
Originellement, l'artisan, l'artiste, sont ceux mettent leur art au service d'autrui. L'origine de ces deux noms est la même et ils ont été synonymes jusqu'à la fin du XVIIe siècle. L'évolution les a différencié, l'art pour le plaisir revient à, "l'artiste", et l'art lié à l'esprit commercial revient à "l'artisan" !

 

Un tableau se construit grâce aux pensées qui animent le pinceau...
Le silence de la peinture ne doit pas couper la parole. Au contraire, le monde qu'il contient doit devenir familier pour y découvrir son propre pays, c'est à dire son intériorité !!!  Au delà de l'histoire de l'Art - Au delà du nom de l'artiste-artisan !